Durant cette période, notre première préoccupation a concerné nos deux centres de soin et leur personnel qui devait impérativement demeurer opérationnel. Nous avons donc immédiatement fourni les équipements de protection adéquats aux infirmières et acheté des masques et du gel hydroalcoolique.

Au Népal, confinement signifie absence de ressources pour la plupart des familles. Aussi, afin de ne pas aggraver l’impact économique de cette pandémie, nous avons décidé de maintenir 60% des salaires de nos enseignants lors des confinements et de la fermeture des écoles.

Nous avons également maintenu les travaux de réfection des façades de l’école de Phéra et accéléré la rénovation du plancher du centre de soins de Ringmo (remplacement du plancher en bois par une dalle de béton).

Puis, alertés par Nima Sherpa, Lorraine-Népal a envoyé 7 000 € afin qu’il distribue du riz, de l’huile et des lentilles aux parents dans le besoin car ces produits sont à la base de l’alimentation traditionnelle qu’est le Dal Bath, action que nous avons renouvelée en 2021. Toutes les familles démunies de Tumbuk, Salabesi, Junbesi, Phera, Ringmo, Phaplu, Chialsa et Tamakhani ont bénéficié de cette aide.

covid_distribution_riz_2covid_distribution_riz_1covid_distribution_riz_7

D’autre part, avec la contribution de Rheinland Lorraine Népal, nous avons augmenté le nombre d’enfants parrainés (571 enfants actuellement) et ceci principalement au profit du village de Khastap.

Lors de la réouverture des écoles, afin d’améliorer la protection des enfants, nous avons fourni des masques lavables (le modèle lavable pour réduire les déchets), du savon et des serviettes.

Dans l’impossibilité de se rendre au Népal en 2020 et 2021, la remise des parrainages aux familles a été confiée à Nima Sherpa qui s’en est acquitté avec beaucoup de rigueur et de réussite ; il a pu vérifier l’assiduité scolaire et verser 519 parrainages.

Durant ces 2 années difficiles, Lorraine Népal a pu répondre aux besoins de nos amis népalais et espère que la situation permettra de les rencontrer l’année prochaine.